It's pretty obvious that my projects have had a common baby theme lately, and honestly it’s been absolutely delightful.  As usual I planned for many more projects than I had time to complete before sending off the care package. I’ve already shared the Koigu Blanket, next was a cotton-bamboo garter stitch cardigan. The pattern is the Garter Stitch Jacket from The Debbie Bliss book Quick Baby Knits. I purchased it in university about 16 years ago and it’s still my go-to book for sweaters and booties! It’s times like these that I’m so grateful  to have such a well-stocked knitting library. Although I’ll enjoy the occasional ebook, nothing compares to curling up in a chair with a cup of tea to browse glossy paper images of beautiful knits. Debbie Bliss publications have always featured such gorgeous baby and children photography and the classic patterns make the books rather immune to the passing years. Quick Baby Knits is now out of print, but if you keep an eye out for a used copy you should be able to pick it up for a bargain. There are also a slew of excellent current Debbie Bliss baby and children pattern books and I've found her designs for kids to be reliably great. I'm waiting to find out the baby's gender before starting the next project, but I'm tempted to cast on for these little moccasins anyway:

Difficile à nier que mon bricolage à un thème évident ces derniers mois… mais je trouve tous ces projets pour bébés complètement irrésistibles! J'ai déjà partagé la doudoue Koigu, ensuite j'ai tricoté une petite veste en point mousse. Le patron provient du livre Quick Baby Knits de Debbie Bliss. C'est un livre de 1999 mais honnêtement il aurait pu être publié hier tant les designs sont classiques. En fait je trouve tous les patrons pour enfants de Debbie Bliss très réussis! Je me réjouis beaucoup ces temps-ci d'avoir une bibliothèque si bien nantie. J'aime bien les publications numériques mais j'adore tellement passé une heure sur le canapé avec une tasse de thé et quelques livres de patrons bien illustrés. Quick Baby knits est épuisé mais il est surement disponible d'occasion pour seulement quelques dollars. En fait, Debbie Bliss a publié plus d'une douzaine de livres de patrons pour enfants et les designs sont tous intemporels, ce serait difficile d'être déçu! J'attends d'apprendre le sexe du bébé avant de commencer le prochain projet, mais je suis tentée de commencer ces petits mocassins tout de suite:

Image coryright 2009 Ebury Press

Pretty cute, eh? Although this will be a Brisbane baby so maybe the booties would be overly warm even in winter… any Aussies out there willing to chime in? I'd love to know what kind of baby knits would be ideal.

Puisque Bébé vivra à Brisbane, j'imagine qu'il fera peut être trop chaud pour des bottines, même l’hiver… Y a t-il des Australiens qui me lisent? J'aimerais bien vos conseils!

Despite a well-stocked bookcase, I don't know of a single knitter that doesn't love to discover new classics and support independent designers. And The New Kid by Kathryn Folkerth has “Classic” written all over it! I knit the sweater in a heavy worsted weight (the beloved and bewilderingly discontinued Rowan All-Seasons Cotton), so it was a relatively fast knit. At least it would have been speedier if I had paid better attention while knitting that delicious cabled border. Instead, I watched Victoria and Abdul. Somewhere during the movie I managed to forget the order of the cables and that’s where my problems started. A few days later I forgot the interval of pick up stitches. And then managed to flip the cables again! So the finished product is a bit wonky and I’m asking you not to look too closely at the cables nor the sweater’s asymmetrical… charm :)

Malgré ma collection de livre j'aime autant découvrir du nouveau et appuyez des designers indépendant. Dès que j'ai vu le design The New Kid de Kathryn Folkerth j'ai su toite de suite que le patron serait ajouté à ma rotation habituelle de tricots pour bébés! Je l'ai tricoté avec le fil All Seasons Cotton de Rowan, celui-ci étant malheureusement abandonné par la compagnie il y a plusieurs années. J'aurais terminé la veste bien plus rapidement si j'avais prêté attention à la bordure et le bon ordre des torsades. J'ai plutôt écouté le film Victoria et Abdul et vite et perdu le fil des directives! Je vous prie d'ignorer le manque d’ordre et de symétrie à la bordure, dorénavant je tenterai de me souvenir que les torsades et la télé doivent parfois être appréciées séparément :)

I finished off the package with a hand-sewed a mobile, aiming for a dreamy, whimsical feel. My sister has always loved hot air balloons - we grew up in a town that hosts one of North America's largest balloon festivals! I didn't have a pattern so to figure out how to make the balloon shape I cut out pieces of paper and taped them together to create a three-dimensional shape that I liked before reproducing it with felt and fabric. The mobile's arms are made from a wooden embroidery hoop that I sliced and painted white. I totally failed to weigh each decoration in advance, and if I had one tip it would be to consider how each piece will need to be counterbalances perfectly. I ended up having to adjust my stuffing and place little weights in my clouds to get the mobile to balance properly. The fiddliness could have been avoided by carefully weighing the pieces as I made them. But I'm happy with the result! It’s made me think of making a mobile for my home office, which could use a bit of whimsy!

Le dernier cadeau à être ajouté au colis était un mobile que j’ai fabriqué à partir de tissu et de feutre. Ayant grandi près d’un des plus importants festivals de montgolfières (il était l'hôte pour la première fois en Amérique du Nord du Championnat du monde de dirigeables à air chaud!), ma soeur (et moi aussi d’ailleurs!) les aime beaucoup. Sans patron, j’ai dû construire une petite maquette en papier pour envisager comment créer un ballon à partir de pièces de feutre, et ça m’a pris quelques essais. Le support consiste d’un anneau de bois conçu pour la broderie, que j’ai coupé en deux et peinturé. Ca peut sembler évident, mais je n’ai pas pensé à pespe chaque nuage à fur et à mesure pour assurer un équilibre, et c’était une grave erreur! Finalement j’ai dû modifier le molleton et ajouter des petits poids à l’intérieur de certains nuages pour rétablir l’équilibre. Heureusement que ça a fonctionné! Je songe maintenant à construire un mobile pour mon bureau, qui profiterais bien d’un brin de fantaisie!

Oh Bébé!

Tuesday, January 30, 2018

On dirait que je sort le métier à tisser seulement qu’une fois par année, habituellement juste avant le temps des fêtes. Heureusement qu’il est compacte, j'aurais de la difficulté à justifier un appareil coûteux aussi rarement utiliser s’il occupait une salle entière! Quand je l’ai acheté j’avais opté d’acheter le sac Ashford aussi, même si je doutais que j’allais beaucoup me déplacer avec un métier à tisser sous le bras. Bien que ça ne s’est pas encore produit, le sac sert très bien pour son entreposage les 340 jours de l’année qu’il repose patiemment attendant d’être utilisé, et c’est utile pour garder tous les petits accessoires ensemble. Alors si vous considérez un métier à tisser portatif, je recommande non seulement le mien, c’est à dire le Ashford Knitter’s Loom de 60 cm, mais également le sac de transport. Je n’ai pas acheté le support pour métier car j’aime bien travailler à la table, reposant le métier sur mes genoux. Je trouve que plus large que ça, ce n’est plus tellement confortable de passer la navette manuellement, c’est dur sur les épaules. Et comme je l’ai constaté à quelques reprises, pour tisser un tissu plus large que 60cm il suffit simplement de tisser deux bandes et de les coudre ensemble. C’est ce que j’ai fait pour cette DÉLICIEUSE couverture pour bébé … les couleurs me rappellent des petits gâteaux au glaçage pastel, saupoudrés de petits bonbons!

Despite my best intentions, I only take my loom out once a year, usually right before the holidays. Good thing the Ashford Knitter’s Loom is so compact, I’d have a hard time justifying keeping it otherwise, considering how many days of the year it’s stored away. When I first purchased it I hummed and hawed about the Ashford carrying tote. How often would I realistically be travelling with it? But in the end I’m so glad to have the bag, since it keeps the loom and all of its accessories stored away neatly and for once I’ve yet to misplace an important component :) I don’t regret skipping on the optional little frame/table for it though, since I love leaning the loom against the table and weaving on my lap. 21” really has been the perfect width for me. As much as I’d love to weave a larger cloth, I suspect movement of passing the shuttle across a wider shed would be too much strain on my neck and shoulders. Instead I’m happy to weave wider pieces by sewing panels together, which I did for this SCRUMPTIOUS baby blanket. These shades of Koigu KPPPM makes me think of cupcakes with pastel icing covered in sprinkles.

Pour tisser la laine fingering de Koigu (preuve qu’elle sert à plus que de se tricoter des chaussettes!) j’ai utilisé le peigne 12.5 DPI. J'ai laissé environ 5 cm d'espace de chaque côté plutôt qu’utiliser toutes les fentes, je trouve que ça m'aide à obtenir des lisières plus droites et soignée. J'ai utilisé 6 différentes couleurs Koigu KPPPM pour la chaîne et une laine de couleur nature pour la trame. J'ai tissé deux morceaux, utilisant trois couleurs différentes pour la chaîne de chaque morceaux. J'ai été particulièrement chanceuse que mes deux morceaux étaient d'une longueur presque identique étant donné que je n'avais pas mesuré la longueur de mon travail avant de le retirer tu métier. Je n'ai eu qu'à défaire trois rangs de tram  pour les rendre égaux! Si ça ce n'est pas de la chance...

I used my 12.5 DPI reed and it worked a charm (fingering superwash yarn... not just for socks)! I left about 2 inches of space on either side of the reed since I find leaving the first and last slots empty helps me to achieve a neater selvage. I used 6 different colours for the warp, and a single cream color for the weft. I wove two panels of 3 different colored stripes each and seamed them together with mattress stitch. I think I was especially lucky with this project since both pieces were almost identical lengths despite the fact that I wasn’t measuring my weaving at all. I frogged back 3 rows on one piece (do you “frog” in weaving though?) before seaming to make them even. I mean, that feels pretty darn lucky to me. 

À refaire, je n'aurais pas utilisé la laine couleur nature pour coudre les deux morceaux ensembles. La couture serait moins évidente si j'avais utilisé la laine de chaîne correspondante à une des deux rayures. Mais honnêtement, je suis tellement ravie du produit final et je ne pense pas que Bébé sera trop préoccupé d'une petite couture sur sa doudoue! 

The only thing I'd change for next time would be to use the appropriate warp yarn for the seam rather than the cream colored weft yarn. I'm pretty sure the seam would be less conspicuous if I'd thought to use yarn the color of the stripes! If I had a single perfectionist bone in my body I would unpick the seam and redo it but I'm already so enamored with the blanket as is! And something tells me Baby will be more concerned with being cozy in a glorious Koigu burrito than any visible seam.

Doudoue Koigu!

Monday, January 8, 2018

J’ai commencé à écrire ce billet de blogue le 9 août, et ça faisait déjà longtemps depuis le dernier! J’ai dû consulter l’historique sur mon ordi pour voir ce que j’ai accompli depuis le mois de mai. J’avoue qu’avec l’immédiateté d’Instagram et la facilité de publier une photo ici et là plutôt que de documenter un processus, je suis devenue paresseuse. Y’a aussi le fait que mon portable est tombé sur le pavé il y a quelques mois (qu’il repose en paix)... 

Blogger tells me I first started writing this blog post on August 9th. Yikes. I’ve had to check my computer’s Photos folder to remember which projects I’ve finished since since May. I was an inconsistent blogger before but this is a bit ridiculous. I blame Instagram! But mostly my broken laptop, which took a tumble in the commuter train parking lots a few months ago, God rest its soul.

Bon, je vois que j’ai pu terminer une autre paire de chaussettes, toujours avec mon stash précieux de laines Koigu, mais cette fois avec une pointe d’orteille qui me plait. Je trouve ça quand même un peu curieux que la manière la plus populaire de faire les diminutions pour les orteilles, celle qui inclue le kitchener stitch, me fait si maladroitement. Mes orteilles sont loins d’être belles et symétriques et pourtant c’est le bout de chaussette arrondie qui me semble le plus confortable à porter. Le patron est le Sixpence Socks d’Olivia Villaréal. Heureusement pour moi, Olivia a écrit plusieurs patrons de chaussettes aux orteilles arrondies alors je compte m’amuser à tricoter sa collection quasi au complet­!

Alright let's see. I managed to finish another pair of Koigu socks, but this time with my favourite rounded toe technique. It still baffles me that the common kitchener-stitched toe fits me so awkwardly. For whatever reason, the simplest k2tog decreased-in-the-round toe is infinitely more comfortable to wear for me. The pattern is d’Olivia Villaréal’s Sixpence Socks. I plan to continue to knit through all of her round-toe sock designs, they’re such a delight!

J’ai aussi complété une tuque pour ma soeur en Australie. Je ne sais pas si ça apparaît autant sur l’image qu’en réalité mais la laine, un fil composé 100% d’alpaga, a le plus beau halo! Par contre c’est entièrement possible que la tuque soit trop chaude pour le doux climat de Sydney… C’est une version modifié de mon patron Cadboro. J’ajouterai éventuellement cette option “slouch” au patron original. 
I also knit a toque for my sister while in the middle of Australian winter. It’s hard to tell from the photos, but this 100% alpaca yarn has the nicest halo! It’s also quite heavy, so possibly too warm for such a mild climate... The pattern is a modification of the Cadboro Tam, turning it into a more casual, slouchy hat. Hopefully I’ll eventually write down the mods and add them to the pattern. 

J’ai aussi terminé un châle pour accompagner la tuque mais j’hésite de poster des photos car c’était un prototype pour un design commissionné par une compagnie de laine et la version finale ne sera pas publié avant plusieurs mois. C’était intéressant de faire du design pour une compagnie externe, avec son propre échéancier. En tout cas, j’apprécie la chance de faire mes preuves. Voici un mini-aperçu:

What else… I knit 2 shawls in July and August, neither of which I’m supposed to show because they’re for external publication in a few months. This is the first time that a publisher has approached me to design something and it’s been an interesting contrast to self-publishing. Here’s a sneak peak, I don’t think it reveals very much at all.

Côté design ce fut un automne chargé... J'ai créé une couverture pour bébé faite de divers fils fingering. Le patron Moonflower Mosaic est disponible sur Ravelry. Loin d'un projet rapido-presto, j'avoue que celui-ci est plus du genre trésor familial que cadeau de dernière minute!

Design wise it's been a busy fall. First I created a mosaic-style baby blanket made up of various colours of sock yarn. Moonflower Mosaic is available on Ravelry. Although I have to admit it's more of a heirloom knit than a last-minute gift project. 

Ensuite j'ai retravaillé Fileuse pour accomoder plus de couleurs et une laine beaucoup plus épaisse.  Le patron se nomme Wooler Road sur Ravlery. J'ai présentement la version aux rouets Saxony sur le dos... cette laine est si douillette avec son mélange de Mérino et d'alpaga. 

Then I created a worsted weight version of my original spinning wheel sweater.  Wooler Road is also on Ravelry. I'm wearing the saxony version right now as a I type, the merino-alpaca blend yarn is just the coziest ever.

Et finalement à la mi-novembre j'ai publié Speyside, une tuque tricotée à plat d'un côté à l'autre, ce qui crée des cables horizontaux. 

And lastly a new hat, Speyside, which features a side-ways construction that allows for horizontal cables. 

J'ai trois autres projets en cours alors 2018 commencera de bon pied! Je vous souhaite de joyeuses fêtes et une très bonne année!  

I have 3 new projects on the go so 2018 will start off on the right foot! Wishing you and yours happy holidays and a happy new year!

Catching Up

Wednesday, December 27, 2017

J’aime toutes les laines Merino conçues pour les chaussettes, mais c’est confirmé: j’ai un faible particulier pour Koigu. Et ce n’est pas que les couleurs, le fil est élastique, souple et tout doux, même dodu! Cette paire est tricoté d’un seul écheveau. Je suis aussi surprise que vous, je ne pensais vraiment pas en avoir assez! Je les ai tricotés presque deux à la fois, commençant par les orteilles et travaillant un peu sur le premier, ensuite sur l’autre, jusqu’à l’épuisement de la laine. Aucune idée de l’origine de la laine aubergine, mais c’est fort possible que l’ai teinte avec la poudre RIT. La prochaine fois que tricoterai des bas en commençant par les orteilles je vais devoir utiliser une technique différente pour éviter le bout triangulaire. Heureusement que quelqu'un a déjà résolu le dilemme!

There’s just something about Koigu, isn’t there? I love ALL merino sock yarns, but there is something so delightfully springy about Koigy’s KPPPM. These socks were knit from a single skein of KPPPM, a treasure plucked from a sale yarn bin many years ago. I wasn’t super confident I’d be able to get a complete pair out of just one skein so I knit these toe-up, working a few inches at a time on each sock separately until I ran out. I’m impressed with how much cuff I was able to squeeze out of that skein! I have no idea what brand the dark eggplant yarn is, I think it might have originally been a pinky-lavender skein of Smooshy that I overdyed with black Rit dye. This was my first time trying a wedge toe shape and I don’t think it’s a perfect fit for my toes. My favourite toe shape so far has been the round toe, with decreases similar to those you would do for the crown of a hat. I’ve loved using it for cuff-down socks and thankfully there is a round-toe toe-up technique out there!

Mes réserves de Koigu s’effritent mais je me suis interdite d’acheter d’autre laine fingering. On peut difficilement deviner pourquoi ;)

My stash of Koigu is dwindling, but I’ve got a self-imposed a sock-yarn ban going on. You can probably guess why:

Ceci dit, mes chers concitoyens canadiens, je vous prie de m’écrire un p’tit mot si vous tomber sur une solde de Koigu quelque part! Faut toujours établir une exception à la règle…

HOWEVER! Fellow Canadians, should you hear about a Koigu sale will you pretty please pass the info my way? Every yarn-buying ban needs an exception!  

Koigu Love

Saturday, May 13, 2017

Update : I’m so delighted to see there was more than one comment! This blog’s traffic is pretty low, so I’m super pleasantly surprised! I used Google’s Random Number Generator to draw 4 numbers because why not, and it generated : 3, 2, 12 and 10. So I’ll be contacting Tadpoletroll, Diana, lydiajane and Eloise!

Thanks to everyone for the kind birthday wishes, and for visiting Knitbug!

You know those precious skeins of yarn you buy on a whim because of their sheer beauty? No? Someone tell me I’m not alone in buying yarn without any particular pattern in mind, when leaving those beauties behind just isn’t an option. I was sorting through mine in February, doing my annual Stash Tosh and VacSealing (I really do use a food sealer for my yarn), and some gorgeous skeins from Yarn Indulgences and Sweet Paprika Designs basically refused to go back into storage. I swear I’d put them in the bag and before I’d press the seal button they just as quickly jumped back out. Nothing to do about it but to pair them up with a contrast color and knit a shawl.
Avant même de vous parler du nouveau design je dois vous offrir mes excuses car le patron est disponible qu’en anglais. Quoique l’anglais est ma langue seconde, j’ai appris à lire les patrons en anglais en tout premier alors la terminologie française du tricot ne me vient pas aussi facilement. En plus mon éditrice est américaine. Alors voilà. Je suis désolée! J’espère que le châle pourra plaire quand même. L’idée m’est venue en février pendant que je fouillais dans ma laine pour un prochain projet et je suis tombée sur de magnifiques écheveaux  teints par Yarn Indulgences and Sweet Paprika Designs. Tellement magnifiques que j’ai laissé tomber le projet que j’avais en tête pour tricoter fébrilement deux châles à la fois identiques et différents.

Northumberland can be knit in either a DK weight yarn (pictured in Yarn Indulgences DK in Mosaic) or a fingering weight yarn (pictured in Sweet Paprika Designs Messa di Voce in Canneberge). Instructions are provided for both. If you’d like a free digital copy of the pattern leave a comment on this post to be entered into the draw. You can also leave a comment on the Instagram post. I’ll pick a winner for each platform on Friday April 28th - if there is more than one participant that is! I haven't opened up comments in a long time, but the last time I did I wasn't able to see commenters' email addresses. Please leave me your email address or Ravelry name so I can get in touch! Of course if the winner (or sole commenter) already purchased the pattern I’ll issue a refund ASAP. Which brings me to the coupon code – Until midnight on April 30h save 25% off all of my patterns, including Northumberland, with coupon HAPPYBIRTHDAY. It's my birthday tomorrow :) So a discount for you, and a birthday wish for me. Win-win!

You can purchase Northumberland here.

Le châle peut donc être tricoté avec un fil DK (j’ai choisi la Yarn Indulgences DK, couleur Mosaic)  *ou également* un fil fingering (ici c’est la Sweet Paprika Designs Messa di Voce, couleur Canneberge). Si vous aimeriez gagner une copie digitale du patron vous n’avez qu’à laisser un commentaire ici ou sur la photo Instagram du concours, je vais tirer un nom sur chaque plateforme mercredi le 28 avril (s.v.p. me laisser votre adresse email ou votre nom d'usager sur Ravelry afin que je puisse vous contacter!). Évidemment si le gagnant a déjà acheté le patron, je le rembourserai tout suite. Ce qui mène à mon dernier point, un coupon pour 25% de rabais sur tous mes patrons d’ici le 30 avril avec le code « HAPPYBIRTHDAY ». C'est mon anniversaire demain :) Alors une épargne pour vous, et des souhaits d’anniversaire pour moi... Tout le monde gagne :)

Pour acheter le patron, cliquez ici!

New Pattern Coupon and Giveaway

Monday, April 24, 2017

The week after Christmas I cast on for a pair of socks. They're the first I've knit for myself since last year's pair were for my sister. Not that she's wearing them at the moment - I think they're still in sandals over in Sydney! I loved knitting Olivia’s Wild Flowers and Honeycombs pattern and this time I cast on for the Every Flavor Stripy Socks. Meant to be lounging socks, I knit the cuff with US2 needles as suggested in the pattern, but I forgot to change to smaller needles for the foot, resulting in a sock that’s a bit too roomy (I’m finding Koigu KPPPM stretches with wear and shrinks back to normal in the dryer). But I love them and wear them around the house all the time. I've found that a trip through the washer and dryer shrinks them back into shape whenever they've stretched too much, so I’m even more in love with KPPPM than before.

La semaine après Noël j’ai commencé une paire de bas, les premier que je me tricoterais puisque ceux que j'ai tricoté l’été dernier sont en train de garder les orteils de ma soeur bien au chaud en Australie - quoiqu’en ce moment personne ne porte de chaussettes là-bas... Comme j'envie leur climat! Le patron est un autre d’Olivia Vilaréal: Every Flavor Stripy Socks. J’ai tricoté la cheville avec des aiguilles de 3mm mais j’ai oublié de les changer pour des 2.75mm lorsque j'ai travaillé le pied, ce qui a donné des bas un peu trop larges. Je les aime tout même et les porte souvent à la maison, les jetant dans la laveuse et la sécheuse pour les rétrécir dès qu'ils perdent leur forme. Et je raffole encore plus de la laine Koigu KPPPM qu’avant!

Pleased as punch, I cast on for another pair right away, this time Adrienne Ku‘s Simple Skyp Socks. Wanting a snugger sock this time around I knew to use a smaller needle… but I completely overcompensated usng size 0 needles. I underestimated how tiny size 0s would feel, how easily they could break (my ebony needles, *sob*) and how painfully slow I would be. By the time I noticed that the cuff would be too tight I’d already invested so many hours and refused to rip back. I just prayed that the yarn would stretch when wet as much as the Koigu did and soldiered on. And on. I avoided second sock syndrome by working a few inches of one sock on DPNs  and then the other doing magic loop on steel HiyaHiyas needles. At the rate of progress I eked out, I’m 100% convinced that had I not worked on them almost-simultaneously there would never have been a second sock. The yarn is beautiful and the pattern easy enough to follow, but my needle size blunder nearly ruined the project for me.

J’ai tout suite commencé une deuxième paire de bas les Simple Skyp Socks de Adrienne Ku. Sauf que j’ai exagéré avec mes intentions d'obtenir une chaussette plus serrée en utilisant des aiguilles de 2.25mm. Figurez-vous que tricoter avec des aiguilles si minuscules prend une éternité (bien sûr que ça aurait été évident pour une personne sensée) et elles sont si fragiles (bien sûr que je les aie cassées). Mais une fois que j’ai compris que mes bas seraient trop serrés j’ai carrément refusé de tout recommencer. J’ai adressé une courte prière aux dieux du tricot espérant que ma laine serait aussi élastique que la Koigu et j’ai persévérer. Pour assurer qu'une deuxième chaussette verrait le jour, j'ai tricoté les presqu’en même temps : je travaillais quelques centimètres sur le premier sur des aiguilles doubles pointes, ensuite quelques centimètres sur le deuxième sur une longue aiguille circulaire. 

In the end the gorgeous Handmaiden Casbah yarn did stretch during blocking, but I have to be careful when pulling them on. I've stretched the yarn almost to the breaking point, making them rather fragile. And it turns out I'm not a fan of a kitchener-stitched toe! It seems bumpier somehow and doesn’t match the slope of my finger-toes (I promise, my toes are longer than your toes!) quite as well as a spiral-decrease does. I’m going to reach for size 1 or 1.5 needles next and see where that leaves me. I've had my fill of teeny tiny needles for a while. But not my fill of socks… I’ve already picked out my colors for the next pair!

Finalement la laine s'est montrée élastique lors du blocking (c'est de la Handmaiden Casbah d'une couleur dorée absolument magnifique). Mais les ayant étirés autant mes bas sont maintenant pas mal fragiles, je dois vraiment faire attention en les enfilant faute de les déchirer.  Et curieusement je ne suis pas fan de la pointe créée par le kitchener-stitch. Mais c'est vrai que mes orteils, en plus d'être ridiculement longs, ont une drôle de forme qui ne se prête pas bien à ce genre de construction. Mais même si j'ai besoin de prendre du recul des aiguilles minuscules je doute pouvoir résister les bas tricotés pendant trop longtemps... j'ai déjà choisi les couleurs pour ma prochaine paire! 

Sock Hop

Wednesday, March 22, 2017

Latest Instagrams

© Knitbug. Template by Fearne.